En cette rentrée académique 2016-2017, la Haute Ecole Bruxelles-Brabant (HE2B) a vu le jour.

Initiée par le Ministre de l’Enseignement Supérieur, la fusion de la Haute Ecole Paul-Henri Spaak et de la Haute Ecole de Bruxelles, a pour objectifs de mettre en commun les moyens humains et matériels des deux anciennes institutions afin de donner une plus grande visibilité sur Bruxelles aux formations du réseau de la Fédération Wallonie Bruxelles et de favoriser les développements futurs.

Le processus de fusion, a duré un an. Il s’appuie sur un paradigme participatif incluant un maximum d’acteurs (directions, enseignants, membres du personnel administratif et ouvrier) et générant ainsi une co-construction de la convention de fusion ainsi que du projet pédagogique social et culturel, du règlement des études et de l’identité de la nouvelle Haute Ecole. Les nouveaux logos seront très prochainement dévoilés.

Le siège social de la HE2B est situé au 749 chaussée de Waterloo à 1180 Uccle.

HE2B accueille actuellement plus de 4.500 étudiants dans des formations de bachelier, de master ou de spécialisation.  L’offre de formation ainsi élargie, couvre neuf domaines dont le domaine des Sciences de l’Ingénieur et technologie correspondant au Master en Sciences de l’Ingénieur industriel de l’ISIB.

Les autres domaines sont les suivants :

-          Domaine des sciences pédagogiques et de l’éducation

-          Domaine Information et Communication

-          Domaine Sciences politiques et sociales

-          Domaine Sciences de la santé publique

-          Domaine Sciences de la motricité

-          Domaine des Sciences


-          Domaine des Sciences juridiques

-          Domaine des Sciences économiques et de gestion

Une plus grande Haute Ecole gagnera en visibilité sur Bruxelles et en attractivité pour les futurs étudiants. Cela favorisera aussi le développement de nouvelles synergies au sein de celle-ci. La flexibilité des parcours des étudiants se verra stimulée, entre autre pour les étudiants titulaires d’un diplôme de bachelier professionnalisant et souhaitant entrer dans la formation d’Ingénieur industriel (passerelles).  

L’ISIB devient l’entité structurelle ISIB, garde son mode de fonctionnement et la même autonomie décisionnelle.

Le point fort du plan d’action pour les 5 prochaines années est le projet de déménagement de l’ISIB vers le Pôle Scientifique et technologie sur le site de la Plaine pour lequel la FWB a débloqué des moyens financiers.

Un autre axe de développement essentiel est de profiter de l’accréditation CTI (Commission des Titres d’Ingénieur) reçue par l’ISIB (pour 5 ans) pour s’ouvrir sur l’Europe. Le label EUR-ACE sera octroyé à l’ISIB d’ici deux mois.

Cette reconnaissance de la qualité du cursus à l’ISIB nécessite de s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue dynamique et active afin de garder ce haut niveau de formation à l’ISIB. Cela ne peut se faire sans l’appui du monde industriel et des Alumni.

Nous comptons sur vous pour optimaliser les collaborations et vous solliciterons occasionnellement pour des avis éclairés sur le développement de la formation afin de rester en adéquation avec les besoins du terrain.

Au plaisir de vous rencontrer lors d’une activité.

Karin Van Loon.

Directrice